L'Etablissement français du sang et l'association des maires de Guadeloupe unis pour inciter au don

sang
Don du sang 2
©P. Romain
L'Association des Maires de Guadeloupe (AMG) s’engage pour le don de sang. Stéphane Bégué, directeur de l'EFS Guadeloupe-Guyane, Jocelyn Sapotille, président de l'AMG et Nicole Plantier, présidente de l'Union départementale des associations de donneurs de sang bénévoles, ont signé une convention de partenariat dans le but de à promouvoir le don de sang dans les communes.

Les appels au don du sang se multiplient depuis plusieurs mois sur le territoire. Les stocks de l'Etablissement français du sang sont au plus bas... La crise sanitaire et le désintérêt des donneurs ont un impact malheureux sur les collectes organisées dans tout l'archipel. 

Dans les faits, ces derniers mois, l’EFS a constaté plus de 30% de chute des dons. Une situation difficile, parce que parallèlement, les accidents de la route font des ravages, et les services des urgences doivent faire face. 

Malgré les différentes campagnes menées par l'établissement, la situation ne s'améliore pas. Si la structure a compris la nécessité de s'adresser différemment aux Guadeloupéens, en mettant en place des campagnes digitales, par exemple, le terrain reste une base non négligeable. 

L'autosuffisance en produits sanguins recherchée

D'où ce partenariat visant à promouvoir le don de sang dans les communes. Le jeudi 29 septembre dernier, une convention a été signée entre l’Etablissement Français du sang (EFS), l’Association des Maires de Guadeloupe (AMG) et l’Union Départementale pour le Don de sang bénévole (UD 971).

Son but est de faciliter les actions d’information et de communication sur le don ainsi que l’organisation des collectes.

L’EFS souhaite engager des actions pour une mobilisation régulière, dans la durée, afin de répondre aux besoins des patients de Guadeloupe, qui sont en augmentation.

D'autant plus que selon le Docteur Mireille Bordenais, responsable de la collecte à l’EFS, "le meilleur sang pour les patients guadeloupéens, c'est le sang des Guadeloupéens. Il y a des différences sur les globules rouges, en raison des antigènes".

Les élus, eux, affichent une volonté de s’investir dans une dynamique générale de santé publique.

A terme, l'objectif est l'autosuffisance en produits sanguins en Guadeloupe. 

Les prochaines collectes 

  • Lundi 3 octobre : Université des Antilles à Fouillole (Fac de sciences) de 8h à 13h
  • Mardi 4 octobre : Gosier Lycée hôtelier de 8h30 à 13h
  • Mercredi 5 octobre : Centre Commercial Collin's à Petit-Bourg, de 12h30 à 17h30
  • Jeudi 6 octobre : Lycée de Baimbridge de 8h à 17h
  • Vendredi 7 octobre : magasin Kiabi de 8h30 à 13h
  • Samedi 8 octobre : Etablissement Français du Sang Guadeloupe - Guyane de 8h30 à 13h