publicité

L'Etat et la Région ensemble contre la violence

L'insécurité, un problème qui gangrène la société guadeloupéenne. La violence s'installe depuis plusieurs mois. Après les syndicats de policiers la semaine dernière, le président du conseil régional, a reçu ce matin le préfet de région, pour aborder et concretiser certaines pistes..

  • FJO, E. Rayapin et J. Champion
  • Publié le , mis à jour le
Le président de la Région va convoquer pour le 14 septembre une réunion avec l’ensemble des maires de l’archipel, parlementaires et services de l’Etat, autour de la sécurité. Ary Chalus rencontrait hier le préfet sur ce dossier. Parmi les pistes avancées avec le représentant de l’Etat, pour renforcer la lutte contre ce fléau : la prolongation d’un an des « emplois d’avenir » qui arrivent à échéance, la prise en main par la Région du service civique, géré pour l’instant par les communes ; la création d’une brigade d’intervention intercommunale ; ou encore la création d’un Epide (établissement public d’insertion dans la défense), pour prendre en charge les jeunes délinquants. Pas d’annonce en revanche sur un éventuel renfort des effectifs des forces de l’ordre, hormis les 16 agents évoqués par le ministre de l’Intérieur en juin dernier.
  

VOIR : 
 

ETAT REGION CONTRE L INSECURITE

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play