Tourisme : l'île de la Dominique accueillera le plus long téléphérique du monde

océan atlantique
Projet de téléphérique à la Dominique
Le téléphérique de la Dominique annoncé comme le plus long au monde. ©Dominica Cable Car
La Dominique continue sur sa stratégie d’un éco-tourisme responsable et marque de son empreinte cette politique. Nouvelle illustration, avec ce téléphérique qui va être construit au sein du parc national du Morne Trois Pitons. A terme, l’ouvrage sera la plus longue télécabine du monde implantée dans un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

C’est l'entreprise autrichienne Doppelmayr Group, qui obtenu le marché.

A terme, la télécabine permettra d’atteindre le site de "boiling lake" situé à un peu plus de 10 kilomètres à l’est de la capitale, Roseau. Il s’agit de la deuxième plus grande source d'eau chaude au monde. L'eau du lac peut atteindre des températures de 92 degrés Celsius.

Un bijou de biodiversité classé au patrimoine mondial de L’UNESCO et qui est actuellement accessible uniquement après une randonnée pédestre de près de 7h. Le téléphérique, long de 6 kilomètres 600 réduira considérablement les efforts. "Un moyen rapide, fiable et confortable d'accéder à ce lac en moins de 20 minutes" selon les constructeurs. La construction du téléphérique pourrait durer deux ans pour un coût de 275 millions de dollars, a précisé la ministre du Tourisme, Denise Charles.

L'objectif clairement affiché de la Dominique est de devenir une référence en matière de tourisme et écologie. Les autorités attendent également l'embauche de 100 Dominicais pour les travaux et de 100 autres à l'ouverture de la structure. 

L’ouvrage sera ainsi le plus long téléphérique monocâble à mouvement continu au monde et fera donc son entrée au livre Guinness des records.

Les amoureux de l’effort trouveront un sentier partant de la station supérieure pour accéder au site en quelques minutes à pied seulement. Une plateforme d'observation Les autres pourront  se targuer d’avoir emprunté le téléphérique le plus long du monde.

Une plate-forme d'observation sera également à disposition des visiteurs qui ne manqueront de se photographier aux côtés de la statue de six mètres de haut prévue représentant le symbole national de la Dominique - le perroquet Sisserou, l'Amazone impériale