L’INSEE publie une étude sur l’évolution du logement chez nous sur les 50 dernières années, entre 1968 et 2018 vient de paraitre

logement
Maisons individuelle et collective
Cette étude de l’INSEE révèle que le nombre de logement continue à augmenter malgré la baisse démographique. En 1968 on comptait un logement pour quatre habitants, en 2018 pour 1.07 habitant….La preuve de l’évolution de nos modes de vie.

230 000 logements pour 388 000 habitants.  173 000 sont des résidences principales 22 000 secondaires et 35 000 sont vacantes….
En 50 ans, la façon de se loger a profondément muté et pour cause.
D’abord, la taille des ménages a été divisée par deux. Du coup la proportion d’habitation a grimpé beaucoup plus vite que la démographie.
En 1968, en moyenne 4.4 personnes vivaient sous un même toit contre 2.2 en 2018. En cause principalement, l’augmentation du nombre de familles monoparentales, le vieillissement de la population, mais aussi les changements de mode de vie (moins de ménages où plusieurs générations cohabitaient et moins de familles nombreuses).

En Guadeloupe, les maisons individuelles sont le mode d’habitation dominant. Elles représentent les ¾ du parc immobilier, bien plus que dans le reste des Outremers ou dans l’Hexagone.  
Cependant, ces dernieres années, la progression du nombre d’appartement s’est accélérée. Aujourd’hui l’essentiel de ces logements mesurent entre 40 et 100 mètre carré, est composé de 3 et 4 pièces, de plus en plus confortable, de plus en plus climatisé mais aussi de plus en plus durable notamment avec la progression de l’usage de l’énergie solaire.