L'unité de drépanocytose du CHBT, réduite mais bien présente

santé
CHBT de Basse-Terre

Depuis quelques jours un message circule sur les réseaux sociaux. Il fait état d'un démantelement de l'unité de drépanocytose du centre hospitalier de Basse-Terre. L’unité existe toujours mais depuis 2019, le service a été réduit. Les employés à mi-temps jonglent entre deux services

L'affaire aurait pu passer inaperçue s'il ne s'était agit de la drépanocytose, une pathologie récurrente en Guadeloupe qui concerne un millier de personnes en Guadeloupe. D'où l'émoi des uns des autres lorsque la restrusturation de l'unité de drépanocitose a été annoncée. Une décision motivée, selon la direction du CHBT, par le nombre de patients pris en charge qui ne nécessite pas de soignants à temps plein.  

Une décision prise il y a plus d’un an … et dont les retombées sont visibles aujourd’hui.  

Florence Péroumal Guadeloupe la 1ère La Radio

Florence Péroumal