La bataille du dossier chlordécone se poursuit au Parlement européen

chlordécone
commission europénne
©France Inter
L’Union européenne se fait plus pressante face à la France à propos de la pollution au Chlordécone dans nos régions. La commission européenne a reconnu, en Août dernier, comme polluant environnemental. Un combat lancé par l'avocat Harry Durimel qui le poursuit aujourd'hui encore
Il y a deux mois, la Commission européenne a rendu son enquête sur ce polluant aux Antilles. L’institution précise que ces produits n’ont jamais été approuvés par l’Europe. Ce sont les premiers résultats du droit à pétition exercé par plusieurs associations et avocats de nos régions dans ce dossier.
Une pétition adressée au Parlement Européen il y a 6 ans déjà, en 2014. Pour Harry Durimel, un des avocats dans cette procédure, il y a violation du droit européen en la matière

Harry Durimel, REV Guadeloupe

Nouvel épisode de procédure les requérants ont répondu en riposte aux conclusions la semaine dernière. Ils espèrent que le Parlement Européen va prendre des sanctions contre la France pour l’usage de ce pesticide.
Peggy Robert Guadeloupe La 1ère

Peggy Robert Guadeloupe La 1ère


Päs question pour l'avocat de lâcher len combat dans ce dossier de la pollution au Chlordécone. Après les conclusions de l’Europe, il indique que l’Etat doit se mettre en conformité.

Harry Durimel, REV Guadeloupe

Les Outre-mer en continu
Accéder au live