La campagne de vaccination des soignants s'accélère

coronavirus
vaccin soignants
©Claudia Ledézert

Selon les derniers chiffres publiés par l'ARS le 26 janvier, 1400 personnes ont été vaccinées depuis le démarrage de la campagne de vaccination, le 4 janvier dernier. Les soignants qui font partie des cibles prioritaires, sont de plus en plus nombreux à candidater à l'administration du vaccin.

Après des débuts timides, les soignants de Guadeloupe semblent prêts à se faire vacciner. La demande est en augmentation selon les autorités sanitaires. Jusqu'à présent, les centres de vaccination mis à leur disposition prenaient en charge une cinquantaine de personnes par jour contre 80 actuellement. Si la tendance à la hausse se confirme, le CHU, notamment, est prêt à renforcer son dispositif pour les accueillir.

Un nouvel engouement qui est ressenti aussi au niveau de la plateforme RIPOSTE de l’ARS par laquelle transitent les demandes de rendez-vous pour se faire vacciner contre la Covid-19. Ce centre s'occupe de traiter à la fois les rendez-vous par téléphone ou sur le site internet. Pour répondre aux requêtes des Guadeloupéens, les effectifs de la plateforme ont aussi été augmentés ces derniers jours.

L'institut Pasteur à flux tendu

Du côté du morne Jolivière, la plage de vaccination a été étendue de deux à trois heures. Les scientifiques administrent 36 vaccins par jour et commencent à sentir une certaine tension dans le fonctionnement, d'autant que la deuxième injection qui doit avoir lieu d’ici une dizaine de jours pour les premiers vaccinés, va automatiquement augmenter le rythme des vaccinations.

Selon l’ARS, 100.000 personnes sont potentiellement éligibles à la vaccination actuellement. Les doses, qui sont valables jusqu'en avril 2021 sont débloquées en fonction de la demande. Pas de risque de pénurie.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live