La campagne de vaccination s'intensifie à Saint Martin et à Saint Barthélemy

coronavirus saint-barthélémy
VACCINATION A GALISBAY SXM
©H. Pédurand

L'effort est mené conjointement par la Préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin et l'ARS. Il vise à inciter la majorité de la population majeure de ces îles à se faire vacciner pour créer les conditions d'une immunité collective. Des vaccinodromes fonctionnent désormais dans les deux îles.

Ce mardi matin, un nouveau vaccinodrome a ouvert ses portes, grâce à la Croix Rouge Française, au centre de vaccination de Galisbay. Il accueille déjà toutes les personnes âgées de plus de 18 ans résidant à Saint-Martin et qui souhaitent être vaccinées. Les autorités ont d'ailleurs tenu à préciser que le vaccin administré est de la marque Pfizer. 

Les personnes ayant reçu une première injection du vaccin Moderna lors des opérations coup de poing du 10 avril à Sandy Ground, 17 avril à Concordia et 24 avril à Quartier d’Orléans, sont invitées à se présenter au vaccinodrome le samedi uniquement.

Ainsi, pour les primo-vaccinés du 10 avril, il convient de faire la seconde injection ce samedi 8 mai. Pour les primo-vaccinés du 17 avril et du 24 avril le rappel se déroulera le samedi 29 mai.

VOIR :

44% des Saint-Barths ont été vaccinés

A Saint-Barthélemy, le vaccinodrome ouvert il y a deux semaines à Gustavia tourne à plein régime. 2595 personnes ont pu bénéficier d’une première injection du vaccin Pfizer.  Le territoire connait désormais un taux de vaccination de 44% de la population cible (toute la population moins les mineurs).

A Saint-Barthélemy, le vaccinodrome doit fermer ses portes le 7 mai prochain, avant de revenir du 25 mai au 4 juin pour assurer les rappels ; il reste quelques jours aux retardataires pour accéder facilement à la vaccination !

Le Centre de vaccination de Galibay est ouvert du lundi au samedi inclus, de 8h à 16h.

Afin de se faire vacciner, il suffit de se présenter sans rendez-vous, muni de la carte vitale ou simplement d’un justificatif de domicile et d’une pièce d’identité.

Les prises de rendez-vous continuent de s’effectuer via doctolib.sante.fr .