La Chambre de Commerce et d’Industrie des Îles de Guadeloupe a lancé son processus de renouvellement

entreprises
CCIIG
©Guadeloupe La 1ère

Les élections doivent avoir lieu en fin d’année. Dans l'archipel, la CCIIG a opté pour des scrutins entièrement en ligne. La Chambre de commerce, un instrument indispensable pour le bon fonctionnement de l’économie locale.

La Chambre de Commerce et d'Industrie des Îles de Guadeloupe est un outil indispensable au développement économique de la région. Sa mission première est d’accompagner au quotidien les chefs d’entreprises. De la création de leur structure, à l'appui technique. Elle permet aussi de mettre en place des formations pour le dirigeant, les salariés et surtout les apprentis.

La Chambre de commerce et d’industrie ce n’est pas que cette aide technique. Elle détermine aussi les grandes stratégies aux côtés des décideurs politiques locaux et de l’État. Les organes consulaires deviendront encore plus un interlocuteur privilégié, avec la période de doutes économiques, liés au Covid-19.

Il y a toutefois des craintes avec l'amplification de la réforme du réseau des CCI voulue par Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie. A la fin 2021 cette réforme, lancée en 2018, devrait se poursuivre avec une épée de Damoclès budgétaire au-dessus des chambres consulaires.

Dans l'archipel, il y a un peu moins de 30 000 entreprises inscrites. La période de Covid-19 a lourdement impacté l’économie. Le rôle de la présidence de l'organe consulaire sera déterminant pour la relance future.
La prochaine présidence devra aussi se positionner ou non sur un changement de modèle réclamé de plus en plus.