La convocation de Luc Reinette à la gendarmerie mobilise les défenseurs de la liberté d'expression

justice
Arrivée Luc Reinette
©C. Ledézert

Ils étaient près d'une centaine devant les grilles de la gendarmerie au Morne Miquel à Pointe-à-Pître pour manifester leur soutien à Luc Reinette convoqué durant une heure ce jeudi matin pour répondre des propos tenus par lui dans les colonnes du site Caraïb Créole News.

C'est de manière triomphale que Luc Reinette est arrivé ce matin au Morne Miquel entouré de tous ceux qui, au nom de la liberté d'expression ou de la défense des intérêts de la Guadeloupe, sont venus le soutenir alors qu'il s'apprêtait à rentrer dans les locaux de la gendarmerie où il était convoqué.
Entrer pour répondre à la convocation mais pas aux questions que les gendarmes lui poseraient. En ressortant une heure plus tard, le militant indépendantiste affichait clairement ses intentions : Aller jusqu'au procès pour en faire une tribune pour la cause qu'il défend

De fait, au-delà de cette convocation pour les propos tenus sur le site d'information, Luc Reinette et ceux qui le soutiennent comptent mettre en exergue les causes de la situation de la Guadeloupe et singulièrement des jeunes Guadeloupéens qu'il abordait dans le propos qui lui a valu cette convocation.

Me Gladys Démocrite, avocate de Luc Reinette

Il appartiendra donc au procureur de dire si affaire il y a et de décider de la suite qu'il choisira de donner à cette convocation. Il aura en tout cas mesuré ce jeudi matin, l'impact que pourrait avoir une telle affaire 

convocation Luc Reinette à la gendarmerie
©R. Malety

VOIR AUSSI : Haine raciale ou liberté d'expression ? Vague de soutien envers Luc Reinette, convoqué par la gendarmerie, ce jeudi

Les Outre-mer en continu
Accéder au live