La crise n'aura pas raison de l'esprit de Noël

société
Un noël comme les autres
©Claudia Ledézhert
Les Guadeloupéens ne comptent pas changer leurs habitudes en dépit de fêtes de fin d'année qui s'annoncent si particulières. Ils ont d'ores et déjà commencé à décorer leurs maisons. Et pour les commerçants, c'est une bonne nouvelle.
Deux, parfois trois rayons supplémentaires remplis de décorations de Noël. Les commerçants qui ont parié sur l'envie des Guadeloupéens de préserver certaines traditions de fin d'année intactes ne se sont pas loupés. Depuis la mi-novembre, les décorations de Noël sont disponibles et les rayons ne désemplissent pas.
 

Lutter contre la morosité

Selon les commerçants l'engouement du public prend racine, justement, dans la morosité ambiante. "Les gens ont peur d'être confinés, ils ont passé une mauvaise année, les décorations sont là pour espérer garder un peu de normalité." analyse l'un d'entre eux. Un sentiment de normalité si recherché que la fréquentation des enseignes a quasiment doublé. Les enfants sont aussi un de leurs atouts. Car si les parents ne décorent pas pour leur propre plaisir, ils le font pour les enfants, eux aussi impactés par cette année compliquée.

Quoi qu'il en soit, pour tous, ces indicateurs sonnent comme autant de bonnes nouvelles. Noël est l'occasion de gonfler un chiffre d'affaire déjà bien mis à mal par la crise sanitaire et économique.

Jetez un oeil au reportage de Claudia Ledhezert et Rony Maléty.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live