La dengue court toujours dans l'Archipel

dengue
Lutte contre le moustique - dengue
©ARS Guadeloupe/St-Martin/St-Barth
Si tous les yeux restent tournés sur la pandémie de Covid-19, reste que l’épidémie de Dengue circule sur dans l'Archipel de manière intensive. On dénombre même un décès lié à la dengue en Guadeloupe. C’était en Septembre dernier.
 
La cellule Régionale Antilles de Santé Publique France vient de publier, le dernier bulletin épidémiologique concernant l’épidémie de Dengue qui sévit depuis plusieurs mois.
Une épidémie de dengue qui circule de manière intensive sur le territoire guadeloupéen.
Ces dernières semaines, les chiffres de malades signalés augmentent et un pic a été observé à la mi-octobre.
Ces deux dernières semaines, on dénombre 950 cas évocateurs de dengue et cela pour chaque semaine. Les niveaux augmentent ainsi depuis la fin du mois de septembre dernier.
Depuis le début de l’épidémie en fin décembre 2019,  près de 18 905 cas évocateurs ont été signalés par les médecins sentinelles.
La dengue on le sait est une maladie grave qui entraine parfois des passages aux urgences et des hospitalisations. Ce mois ci, sur les 214 passages au CHU, 41 ont nécessité une hospitalisation soit 19%.
A noter également deux décès liés à cette épidémie de Dengue, un en Guadeloupe et un autre à Saint Martin.

Situation dans les communes de l'Archipel à Saint Barthémemy et à Saint Martin

Toutes les communes sont concernées par cette recrudescence de cas de dengue, Avec une incidence un peu plus élevée pour les communes de Saint-François, Gosier, Abymes et Moule. C’est la commune de Petit-Bourg qui détient la palme avec un rapport de 349 cas pour 10 000 Habitants.
La Dengue circule également dans les Îles du Sud avec une incidence plutôt stable à la Désirade et à Marie-Galante. Une bonne nouvelle pour Terre de Bas, où aucun cas de dengue n’a été recensé ces 4 dernières semaines.

Concernant les îles du nord, on assiste à une diminution de l’activité de Dengue à Saint Martin et à Saint Barth même si les valeurs restent élevées.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live