La forte abstention au scrutin régional oblige Ary Chalus à se soumettre à un deuxième tour

élections 2021
Baie-Mahault
©Claudia Ledezert

Il a pourtant fait un très bon score dans pratiquement toutes les communes de l'Archipel. Pour autant, cela n'aura pas suffit pour qu'il passe dès le premier tour. Avec 49,31% des voix, il devra croiser le fer dans les urnes avec Josette Borel-Loincertin arrivée en seconde position avec 17,38%

Un scrutin riche en enseignement. Le premier d'entre eux aura été l'abstention : 69,15% des électeurs inscrits en Guadeloupe ont boudé les urnes, laissant les plus mobilisés des partisans des candidats en lice exprimer à leur manière le suffrage. 29,98% des inscrits qui n'auront pas suffit pour faire la différence dès le premier tour. Et dans cette soupe à la grimace, à l'issue du scrutin, le président sortant Ary Chalus affichait sa déception de se voir ravir la victoire au 1er tour sur le fil du rasoir. Avec 49,31% des voix , il devra repartir au combat pour maintenir sa large avance et surtout, convaincre les électeurs, en particulier les votants du 2ème tour, de lui accorder leurs suffrages.

Ary Chalus, "Continuons d'avancer"


Mais ce fort taux d'abstention à de quoi inquiéter tous les partis politiques qui n'arrivent plus à convaincre les électeurs.

Tous, sauf la liste "Nou" portée par l'ANG et ses partenaires et qui, pour sa première participation aux élections, parvient à décrocher la troisième place de ce scrutin, allant jusqu'à battre dans certains bureaux la liste challenger conduite par Josette Borel-Lincertin. Signe d'ailleurs d'une forte mobilisation par des électeurs qui, jusque là, ne se reconnaissaient pas dans les options politiques qui leur étaient proposées. Les membres de la liste auront à déterminer leur position pour le deuxième tour mais, d'ores et déjà, ils peuvent se réjouir de la percée qu'ils ont faite lors de ce 1er tour.
Laurence Maquiaba, "Nou"
 

Liste NOU
©Facebook NOU

La grande déception aura été le score réalisé par la liste "Péyi Gwadloup" conduite par Josette Borel-Licertin. Loin des scores de 2015 où Victorin Lurel faisait quasiment jeu égal avec Ary Chalus, loin aussi des projections qu'ils avaient faites, la présidente du département ne recueille que 17,38 % des voix, le plus mauvais score des socialistes dans un scrutin régional. Il est vrai qu'ils allaient cette fois en ordre dispersé, avec comme adversaire leur ancien premier secrétaire Max Mathiasin, sans le soutien manifeste du maire des Abymes et sans celui de l'allié de toujours le PPDG. La fédération se devra d'ailleurs de s'interroger sur sa réalité aujourd'hui avant de se présenter à nouveau au vote des électeurs.

Josette Borel-Lincertin "Péyi Gwadloup"
 

Josette Borel Lincertin
©Ch. Théophile

Enfin, on notera que, malgré des percées sporadiques par endroit, les neuf autres listes ne dépassent pas les 6% et certaines même restent au-dessous des 3%.

Voir : Le résultat global des élections régionales en Guadeloupe

Résultats globaux des élections régionales en Guadeloupe