La Guadeloupe à la dernière place du tableau de bord de la conjoncture économique 2021

économie
Conjoncture économique
. ©Outremer la 1ère
« Un rebond entravé par le prolongement des restrictions sanitaires et les mouvements sociaux de fin d’année », c’est ainsi que l’INSEE qualifie l’année 2021 pour la Guadeloupe. L’organisme vient de publier les chiffres de la conjoncture économique de l’an dernier: l'Archipel fait mieux qu’en 2020 mais elle est encore loin du compte et est même le mauvais élève des régions de France et d'Outremer.

En 2021 l'Archipel présente une croissance quasiment quatre fois moindre que celle du territoire national. Elle était à peine de 2% en Guadeloupe contre près de 7% outre Atlantique.

En cause principalement la crise sanitaire et la crise sociale qui a suivi avec les émeutes de la fin d’année. La Guadeloupe est même la région d’outremer qui été la plus impactée par ces phénomènes et qui a connu le rebond économique le plus faible. 

Dans le détail, si l’an dernier l’import/export a augmenté par rapport a 2020, il était bien loin de son niveau d’avant Covid.
Un phénomène observé également dans le tourisme (trafic aérien, activité hôtelière), redécollage certes mais très mesuré et largement en recul par rapport à 2019, dans la consommation des ménages également toujours très prudents face aux incertitudes.

Prudence aussi du secteur privé, dans un tel contexte, les investissements des entreprises ont été timides face aux inquiétudes et au pessimisme ambiant, tout comme les projets immobiliers.

En somme une année meilleure que la précédente mais tout de même largement marquée par de nombreuses tensions.