La Guadeloupe parmi les destinations les plus convoitées par les Français de l'Hexagone

tourisme
Plage de Guadeloupe - Tourisme

Les voyagistes ont fait connaître les intentions de séjours des Français, pour les grandes vacances et le début de la haute saison touristique. La Corse est la destination phare, talonnée par la Guadeloupe… Une situation qui risque d'évoluer avec l'annonce de levée des motifs impérieux.

De quoi mettre du baume au cœur des acteurs du tourisme de la Guadeloupe : l'archipel est en bonne position, dans les intentions de séjours des Français de l'Hexagone, en vue des grandes vacances (juillet/août) et le début de la haute saison touristique (fin d'année 2021), selon le compte rendu qui vient d'être fait par les voyagistes.

La Guadeloupe parmi les destinations les plus convoitées

Sur la première marche du podium, la Corse reste, pour le moment, la destination phare des candidats au tourisme.
Mais la Guadeloupe n’est pas loin derrière. 

Notre territoire est la deuxième destination la plus recherchée, sur les sites Dreams, Opodo et Govoyage, pour la période juillet/août, juste derrière la Corse et devant la Réunion ou encore la Martinique.
L'archipel est, par ailleurs, sixième pour la période proche de la haute saison touristique, entre septembre et octobre.

Mais dans les faits, une fois qu’il s’agit de passer à l’étape suivante - la réservations concrète - la Guadeloupe disparait complètement du classement de ces sites, pour les voyages des grandes vacances et descend à la huitième position, pour la période septembre/octobre.

En ce qui concerne la plateforme Bourse des vols, nos îles se rapprochent un peu plus du podium : quatrième pour les réservations de vols, devant la Grèce, les régions de l’Hexagone et la Corse.

Perspective d'une concrétisation des intentions de voyage

Face à l’incertitude liée à l'épidémie de Covid-19, jusqu’à maintenant, les Français se sont d’avantage tournés vers les destinations courts et moyens courriers.
Mais les recherches effectuées, elles, en témoignent : ils ont tout de même bien plus envie d’horizon comme la Guadeloupe.

C'est pourquoi tout pourrait très vite changer, puisque le principal frein, à savoir la restriction de nos frontières par l'obligation de faire valoir un motif impérieux, n’existera plus à compter du 9 juin prochain.

Nul doute qu’avec l’annonce de la levée de cette mesure, notre destination devrait très vite faire le plein de touristes.