La Baie-Mahaultienne Odile Nacibide nommée sous-préfète à la relance en Guadeloupe et Martinique

préfecture
Odile Nacibide
©DR

C'est par décret que le président de la République, Emmanuel Macron a nommé l'administratrice civile, Odile Nacibide, sous-préfète chargée de mission, sous-préfète à la relance auprès du préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte et du préfet de Martinique, Stanislas Cazelle. 

Par décret du Président de la République, en date du 23 février 2021, la Guadeloupéenne Odile Nacibide a été nommée sous-préfète chargée de mission, sous-préfète à la relance, auprès du préfet de la région Martinique, préfet de la Martinique et du préfet de la région Guadeloupe, préfet de la Guadeloupe.

De Baie-Mahault à Paris, avec l'envie de réussir 

Issue d'une famille baie-mahaultienne de 12 enfants, 6 garçons et 6 filles, Odile Nacibide perd son père très jeune. Sa mère, veuve à 43 ans élève ainsi seule ses enfants. 
A l'âge de 16 ans, la jeune Odile se présente à l'élection de Miss Baie-Mahault. Concours qu'elle remporte. Attirée par la mode et les concours de beauté, elle choisit tout de même une autre voie, non sans s'être essayée au métier de mannequin, durant quelques défilés.
C'est donc peu après son couronnement qu'elle décide de quitter la Guadeloupe, pour la Martinique, brièvement. Elle s'installe très rapidement à Paris. Enchaînant les petits boulots, Odile Nacibide est bien déterminée à faire quelque chose de sa vie. 

Un parcours exemplaire et des rencontres déterminantes

En 1994, elle entame une carrière qui la mènera jusqu'aux plus hautes sphères... D'abord, à la ville de Paris, elle occupe un poste de caissière-sous régisseur, un emploi de catégorie C. Mais désireuse d'évoluer et poussée par son chef de circonscription, elle reprend ses études et suit des cours du soir, pour obtenir une capacité en droit à l'université Assas, à Paris. Elle est alors reçue en tant qu’adjoint administratif au ministère de l’Environnement (ministère de la Transition écologique et solidaire), en 1998.

Avec toujours l'envie de se dépasser et encouragée par sa sous-directrice, la jeune guadeloupéenne tente alors le concours de secrétaire administratif de l’équipement en 2003. Reçue, elle suis la formation post-concours durant 4 mois, à l'Ecole nationale des techniciens d'équipement, l'ENTE, à Valenciennes.
Une période dont se souvient Odile avec bonheur. 
Déjà à cette époque, la jeune femme mise tout sur la formation continue. Elle raconte d'ailleurs dans un bulletin du site de l'ENTE, que lors d'un entretien, elle avait déclaré avoir l'intime conviction que

Pour faire carrière on ne peut pas se contenter de ses diplômes quels qu’ils soient. La réussite dans le poste d’affectation et l’évolution de la carrière passent obligatoirement par la formation. La formation tout au long de sa vie

Odile Nacibide

Un leitmotiv qui elle a suivi et conjugué tout au long de carrière exemplaire. 

Une solide expérience au service des Antilles

Interviewée par le site Carib Creole News, en 2019, Odile Nacibide, détaillait son parcours professionnel, expliquant que durant son passage en tant qu'adjointe au chef de bureau, à la Direction départementale de l'Equipement, celui-ci lui suggère de passer le concours de cadre de la fonction publique de l'État, les IRA, instituts régionaux d'administration. Concours qu'elle réussit brillamment. 
En 2006, en poste à Bastia, en Corse, elle rentre en Guadeloupe, à la Direction de la Mer, période durant laquelle elle obtient son principalat.
C'est pour elle, le retour à Paris, car Odile Nacibide a encore l'ambition d'aller plus loin. Plus loin, c'est l'ENA, l'École nationale d'administration.
En 2017, elle intègre le ministère des Armées et occupe un poste de sous-directrice adjointe budget, finances et comptabilité.

Un parcours riche en expérience et en compétences variées : "administration centrale, services déconcentrés et établissement public dans l'Hexagone et en Outre-mer, telles que : marchés publics, moyens généraux, logistique, budget, management, politique publique relative à la mer, politique publique à caractère social dans le domaine de l’hébergement et du logement". 

Et ce 23 février 2021 a sonné le retour au pays, pour Odile Nacibide, administratrice civile, avec sa nomination à la fonction de sous-préfète chargée de mission, sous-préfète à la relance auprès du préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte et de Martinique, Stanislas Cazelle.