L'application des motifs impérieux débute ce dimanche 31 janvier

coronavirus
Aéroport contrôle
©Jean-Marie Mavounzy

La mise en oeuvre des motifs impérieux pour les déplacements entre la Guadeloupe et l’Hexagone se fera à compter de ce dimanche 31 janvier.

Les derniers touristes et vacanciers arriveront en Guadeloupe, ce samedi 30 janvier 2021. Initialement prévu mardi 2 février, le retour des motifs impérieux, est avancé à ce dimanche 31 janvier, a indiqué la préfecture, dans un communiqué. 

Ainsi, à compter de cette date, tout déplacement au départ et à destination de la Guadeloupe devra être justifié d'un motif impérieux :

  • d'ordre personnel ou familial,
  • de santé relevant de l'urgence,
  • professionnel ne pouvant être différé.

Pour les touristes et vacanciers actuellement en Guadeloupe, la catégorie des motifs impérieux d'ordre personnel sera appliquée, pour leur retour dans l'Hexagone.
De plus, précise la préfecture, les contrôles des motifs impérieux débuteront à partir du mardi 2 février, "pour éviter prendre de court certains voyageurs et une potentielle difficulté au sein des aéroports".

Les compagnies aériennes contrôleront le respect de ces motifs avant l'embarquement. Les voyageurs fourniront les justificatifs lors des contrôles à l'aéroport. Cette nouvelle mesure de protection, destinée à limiter le risque de circulation du covid-19 et de ses variants aux Antilles, est complémentaire des mesures antérieures qui restent en vigueur :

  • présentation d'un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l'embarquement pour tout voyageur de 11 ans et plus ;
  • engagement à respecter une période d'isolement de 7 jours à l'arrivée avec second test PCR au terme de cette période