La modification de la date des soldes divise les commerçants de Guadeloupe

commerce
Début soldes
©Cédric Métairon

À la demande des associations de commerçants de France, Alain Grisset, ministre délégué aux PME a repoussé la date des soldes au 20 janvier prochain. La mesure a été publiée au Journal Officiel du  29 décembre 2020, mais elle n'est pas au goût de certains commerçants Guadeloupéens.

Le report des soldes de près de deux semaines en Guadeloupe provoque des réactions mitigées. Du côté des commerçants du centre commercial Destreland, c'est la perplexité qui domine. Ce report implique une lourde réorganisation logistique, d'autant qu'ils n'ont pas été consultés et ont appris cette décision par un arrêté préfectoral.

Quelques jours de répit

Les commerçants de Pointe-à-Pitre, en revanche, sont sur la même longueur d'onde que leurs homologues de l'Hexagone. Le report des soldes va leur permettre d'ajuster leurs prix et leurs offres, un moyen vital pour reconstituer une trésorerie amaigrie par plusieurs mois de fermeture. De plus, ce décalage fait que les soldes couvrent la période qui aurait dû être consacrée au carnaval. Privés de festivités, ils espèrent que les Guadeloupéens reportent leurs achats sur d'autres articles.

Les soldes se tiendront donc du 20 janvier au 17 février 2021 en Guadeloupe et en Martinique. Des dates spécifiques s'appliqueront pour les autres départements et collectivités d'Outre-Mer.