La République dominicaine reprend ses exportations vers Haïti "pour raisons humanitaires"

océan atlantique
Haiti/République Dominicaine frontière
Malpasse/Jimani entre Haïti et la République Dominicaine. ©facebook
La République dominicaine a annoncé mardi la reprise de ses exportations vers Haïti "pour des raisons humanitaires", près d'une semaine après avoir fermé sa frontière avec son voisin suite à l'assassinat du président haïtien Jovenel Moïse.

"Le gouvernement dominicain, par le biais du Conseil national de sécurité et de défense, a décidé d'autoriser pour des raisons humanitaires la reprise des exportations vers Haïti", a déclaré la présidence sur son site internet.

Une reprise pour éviter la pénurie

Cette décision vise à maintenir le commerce haïtien "aux niveaux requis pour réduire la possibilité d'une pénurie générale qui susciterait une instabilité sociale et des flux migratoires", poursuit la présidence.
Pour le gouvernement dominicain, "la pérennité de la sécurité dépend beaucoup de la normalisation des échanges commerciaux entre les deux pays".

Une frontière fermée après l'assassinat de Jovenel Moïse

La République dominicaine avait fermé le 7 juillet sa frontière avec Haïti quelques heures après l'assassinat de Jovenel Moïse à son domicile par un commando armé.  La police haïtienne a dit dimanche avoir arrêté 21 personnes, parmi lesquelles 18 Colombiens et 3 Haïtiens (deux d'entre eux ayant aussi la nationalité américaine).
La République dominicaine avait également renforcé sa présence militaire à la frontière, une zone "en paix totale" et "totalement sécurisée" selon le président dominicain Luis Abinader. Les marchés binationaux dans les provinces frontalières avaient été suspendus.

La République dominicaine et Haïti, qui partagent l'île d'Hispaniola, ont une frontière commune de quelque 380 km par où passe un énorme flux de personnes en situation irrégulière, principalement des immigrants haïtiens en quête de meilleures conditions de vie.
"Les citoyens haïtiens ont besoin des produits agricoles et agro-industriels dominicains pour répondre à leurs besoins alimentaires", souligne le texte du gouvernement dominicain.

En 2019, les échanges commerciaux entre la République dominicaine et Haïti ont totalisé 829,8 millions de dollars, selon le ministère de l'Economie.