La sécheresse s'installe, le Préfet prend un arrêté limitant les usages de l'eau

coronavirus
Sécheresse
Visuel utilisé à chaque arrêté préfectoral de restriction d'eau.
En cette période de fin de carême, la sécheresse fait son apparition dans notre archipel. Le préfet de Région a pris ce jeudi 9 avril, un arrêté de restrictions provisoires de certains usages de l’eau, valable durant un mois. 
Il fait de plus en plus chaud dans le département. Il y a peu de précipitations depuis la fin du mois de mars. Les Guadeloupéens en ont l'habitude, la période de Pâques s'accompagne régulièrement de la sécheresse. 
 

Economisons l'eau en cette période de sécheresse

D’importantes baisses de la production d’eau potable se font ainsi sentir en plusieurs parties du
territoire, en Basse-Terre comme en Grande-Terre. Le niveau de la nappe de Marie-Galante est lui
aussi en baisse, indique la Préfecture.
Philippe Gustin a donc pris un arrêté de restrictions provisoires de certains usages de l’eau, ce jeudi 9 avril. Ces restrictions qui concernent l'ensemble de l'archipel sont mises en place pour une durée d’un mois.
Ainsi, l'arrosage des pelouses est interdit. Les potagers, peuvent eux être irrigués, mais uniquement entre 20 heures et minuit. 
Le lavage des voitures à partir du réseau public est interdit, mais permis dans les stations professionnelles. Le lavage des bateaux est lui proscrit. Idem pour le remplissage des piscines privées (hors premier remplissage). Seule la mise à niveau est autorisée, de 20 heures à 6 heures du matin. 
Il ne sera pas non plus possible de nettoyer sa terrasse. 

Ces dispositions visent à réserver les volumes d’eau potable disponibles au plus grand nombre
d’usagers d’une part, et aux seuls usages domestiques strictement nécessaires en ces temps de
confinement d’autre part, précise la Préfecture.

Toute infraction à cet arrêté est passible d'une amende de 1 500 euros jusqu'à 3 000 euros en cas de récidive. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live