publicité

Le lapin veut être plus présent sur les tables guadeloupéennes

La filière cunicole à l'ordre du jour d'un colloque. Une filière qui se défend en se battant pour que les jeunes exploitants puissent s’installer ou reprendre des exploitations. 

  • E. Bagassien
  • Publié le
Il s’agit de la traditionnelle journée consacrée à cette filière de la viande de lapin. Un colloque a lieu à la Chambre d’agriculture de la Guadeloupe, à Baie-Mahault avec pour thème : la transmission des exploitations et l’installation des jeunes.
L'élevage de lapin reste modéré, mais il répond aux besoins du marché guadeloupéen.
Il faut pouvoir le pérenniser. Les bonnes volontés sont là, mais la transmission des exploitations est un soucis et reste un enjeu fondamental.
ENTENDRE : Erick Bagassien. 

Erick Bagassien

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête