Le "bay coco pou savon" de la CCIIG

entreprises
CCIIG Entraide
©CCIIG
« Nous sommes en guerre » a déclaré Emmanuel Macron, le président de la République. Qu’à cela ne tienne, le président de la Chambre de Commerce des îles de Guadeloupe, Patrick Vial-Collet, va appliquer une théorie bien locale : le « bay coco pou savon » au monde économique. 
Les services des chambres consulaires de France ont appliqué cet échange de bons procédés et technologies modernes de communication. Une plateforme numérique a été mise en place sur le site de la CCI des îles de Guadeloupe ou alors sur le site www.ccibusiness.fr . Le principe est simple vous avez une demande de matériels ou de services, vous déposez votre annonce sur le site internet ou alors vous proposez un service ou des marchandises. L’entraide pour sauver l’économie guadeloupéenne.

Camille Pourret, service de la communication de la CCI des Îles de Guadeloupe, en charge de cette plateforme.

Camille Pourret, CCIIG


En la matière, la CCIIG veut jouer tout son rôle et servir de véritable lien entre les acteurs de l’économie.

Camille Pourret, service de la communication de la CCI des Îles de Guadeloupe, en charge de cette plateforme.
 

Camille Pourret, CCIIG

Les Outre-mer en continu
Accéder au live