Le CHUG face aux aléas de la 5ème vague de Covid 19

coronavirus
Unités urgences covid 1
©B. Pansiot-Villon
La 5ème vague de contamination Covid est bel et bien là. Et progressivement, la relative poussée du nombre de contaminés se traduit concrètement dans les services du CHUG. Et pour y faire face, un personnel en effectif réduit. Cette semaine, le CHUG a enregistré une centaine d'hospitalisation Covid

Un moment de répit aux urgences Covid pour le personnel alors que la vague déferle un peu partout dans l’Archipel. Depuis plusieurs semaines, avec Omicron, les hospitalisations sont reparties à la hausse : 140 patients hospitalisés ici au CHU. Une tension moindre que la 4ème vague du mois d’août, mais suffisamment préoccupante pour les medecins
Bruno Jarrige Responsable unités COVID

©Guadeloupe

14 patients Covid étaient déjà enregistrés dans le service à 10h ce vendredi. Des patients souffrants de comorbidités : diabète, surpoids, hypertension artierielle et, peu vaccinés pour la plupart.  Le plus jeune est agé de 23 ans…
Audry Viranin, cadre de santé aux urgences Covid       

©Guadeloupe
Unité Urgences covid 2
©B. Pansiot-Villon

Pour faire face à l’afflux de patients, certains soignants ont été rappelés sur leur congés. D’autres sont venus en renfort. C’est le cas de Yannick. Infirmier du Sics, le service infirmier de compensation et de suppléance, il opérait jusque là en medecine de réeducation.

Yannick Clodine-Florent Infirmier du SICS 

©Guadeloupe
Unité Urgences covid 19
©B. Pansiot-Villon

Coté  reanimation on est loin du cataclysme d’aout dernier. Ici, les autorités ont maintenu les capacités en lits à 30 pour le moment..Mais le corps médical reste mesuré sur l’évolution de la situation.
Laurent Camous, praticien hospitalier

©Guadeloupe

Le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint..mais ici tous espèrent que la décrue du nombre de contamination observée cette fin de semaine sera confirmée.