Une journée sur le rond-point de Perrin pour manifester contre le port du masque en primaire

coronavirus
Face à face manifestants et force de l'ordre au Rond Point de Perrin
©O. Duflo

La question du port du masque dès le CP est encore au coeur de l'actualité. Ce lundi 1er mars, après une manifestation devant le rectorat, les parents d'élèves ont bloqué le rond-point de Perrin aux Abymes. Encerclés par les forces de l'ordre en milieu d'après midi, ils ont mis fin au blocage 

Ils avaient annoncé une nouvelle mobilisation... Ils ont tenu parole... Les parents d'élèves opposés au port du masque pour les enfants à partir de 6 ans ont manifesté devant le rectorat, aux Abymes, ce lundi 1er mars. Ils n'en démordent pas. Ils souhaitent l'annulation pure et simple de cette mesure gouvernementale dans l'archipel. Et les arguments contre le masque dans toutes les classes du primaires ne manquent pas selon eux :

VOIR : 

Les membres du "Lyannaj pou timoun an nou" demandent à être reçus par le préfet. Déjà ce samedi 27 février, rassemblés sur la place de la Victoire, à Pointe-à-Pitre, ils interpellaient Alexandre Rochatte, lui demandant de renoncer à cette mesure. 

Dès 6h30, ce matin, ils étaient déjà dans la zone, pour un premier rassemblement devant le rectorat à Dothémare, aux Abymes. Pancartes à la main, slogans repris en choeur, ils se sont ensuite dirigés vers l'un des axes les plus fréquentés du département. Le collectif des parents d'élèves accompagnés des membres du groupe Moun Gwadloup ont bloqué les accès du rond-point de Perrin, aux Abymes, en milieu de matinée.

En milieu d'après midi, les forces de l'ordre ont pris position tout autour du rond-point obligeant les manifestants à se replier sur le terre-plein central. Peu après, la circulation était rétablie. Les derniers manifestants, pour beaucoup des militants de "Moun Gwadloup" ont choisi de quitter le rond-point.

Manif rond point perrin
©O. Duflo

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live