Le forcéné du Palais de Justice de Basse-Terre a été placé en garde à vue

justice
Intervention Tribunal de Basse-Terre
©R. Ponnet
L’homme qui a tenté d’agresser un policier mardi dernier au Palais de Justice de Basse-Terre a été placé en garde à vue juste après son opération chirurgicale. L’individu est désormais identifié selon le procureur de la République de Basse-Terre Xavier Sicot. Il est conscient.

Faisant suite à l'intervention armée d'un policier au Palais de Justice de Basse Terre ce mardi pour empêcher la progression dans l'enceinte du tribunal d'un homme armé d'un sabre, le procureur de la République de Basse-Terre Xavier Sicot a précisé que l'homme a été placé en garde à vue après avoir subi une opération chirurgicale du fait des blessures occasionnées par les tirs du policier pour l'arrêter.
(Voir : Un policier en poste au Palais de Justice de Basse-Terre tire sur un homme armé d'un sabre)

Le policier qui a tiré a été entendu par les policiers de l’IGPN. Sa garde à vue d’usage a été levée selon le parquet. Une garde à vue normale parce que le policier a fait usage de son arme.

L'agent de sécurité qui a tiré a été entendu dans le cadre d'une garde à vue d'usage...il a fait usage de son arme de service...On a un agresseur et un agressé, en l'occurrence le fonctionnaire qui n'a fait que réagir à une agression..

Pour l'instant, les éléments que j'ai ne permettent pas de retenir quoi que ce soit contre ce fonctionnaire.

Xavier Sicot, Procureur de la République de Basse-Terre

Quant à l'agresseur, il est désormais poursuivi pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique ». L’enquête a été confiée à la direction territoriale de la police nationale.