Le Gwo ka paie un lourd tribu à la situation sanitaire actuelle

culture
Le Gwo ka victime de la COVID
©Ch. Danquin
Le monde de la culture traditionnelle appelle les politiques à ouvrir les yeux. Le Gwo ka se retrouve lourdement impacté par les restrictions liées au Covid. Les responsables d’associations sont en colère et le font savoir 
 
La colère des responsables d’associations culturelles de Guadeloupe qui dispenses le Gwo Ka et les danses et musiques traditionnelles. Depuis de nombreux mois, ils ne travaillent pas à cause du covid 19 et des mesures de restrictions imposées par l’Etat.
Il y a ce manque à gagner mais aussi un déficit culturel qui s’accumule. Ces danses traditionnelles se sentent ostracisées alors que, dans le cas du Gwo Ka, elles se pratiquent seul, et les musiques se jouent en respectant les gestes barrières et les distanciations physiques.
Gwo ka victime de la COVID 19
©Ch. Danquin

C'est en leur nom que Mario Coco et Rudy René, membre de ce collectif des musiques et danses traditionnelles ont choisi de s'exprimer ce dimanche. Ils en appellent aux élux locaux.
©guadeloupe
Les Outre-mer en continu
Accéder au live