Le Pet-Scan Choline révolutionne la prise en charge du cancer de la prostate en Guadeloupe

santé
Pet scan choline 1
©D. Quérin
La prise en charge du cancer de la prostate vit en ce moment une véritable révolution. Désormais grâce au centre d'Imagerie molléculaire de la Guadeloupe, on dispose de nouveaux moyens d'examens. Un procédé qui va permettre d'améliorer le diagnostic pour mettre en oeuvre les soins
Avec 1000 nouveaux cas chaque année, le cancer de la prostate touche de nombreux hommes en Guadeloupe. C'est dire la nécessité qu'il y avait d'améliorer la prise en charge des patients atteints de cette pathologie. Les méthodes employées jusqu'à présent étaient somme toutes très limitées. 
Le pet scan choline, est une nouvelle technique d’imagerie médicale qui est très utile pour la réalisation du bilan de l’extension du cancer dans la prostate. Ses performances sont supérieures aux autres techniques d’imagerie médicale et il présente d’autres avantages, notamment pour la surveillance de l’évolution de la maladie ou la détection de ses récidives après traitement.
©guadeloupe
Pet scan choline 2
©D. Quérin
 

Ce qu'il faut savoir : 
 

La technologie du Pet scan choline 

Selon  André Philippe Davody, spécialiste de cette technologie, "il s’agit d’une nouvelle technique d’imagerie médicale qui, pour la première fois, permet de « voir » le cancer dans la prostate.
Il permet en effet de visualiser les organes qui accumulent de façon excessive cette petite molécule qu’est la choline. Celle-ci se fixant sur les cancers de la prostate, en constitue un excellent traceur.
Lors des phénomènes de transformation des cellules en cellules cancéreuses (cancérogénèse), elle présente une altération de son métabolisme, aboutissant à une rétention de cette substance. Son accumulation dans les cellules cancéreuses est très rapide.
La choline, étant impliquée dans la synthèse des membranes cellulaires, possède une affinité particulière pour les cellules prostatiques. Le cancer de la prostate est ainsi constitué de cellules riches en dérivés de cette molécule, et, plus leur concentration est élevée, plus la prolifération cellulaire est importante.

Il est également capable de mieux déterminer le degré d’évolution et d’agressivité d’un cancer en fonction du volume de la tumeur et la localisation des métastases qu’il détecte avec précision.
En matière de recherche de récidive, il permet une quasi-élimination des faux négatifs, un diagnostic et une localisation plus précoce des sites de rechute et une bonne différenciation entre rechute locale et métastatique (ganglionnaire ou osseuse)."
 

Pet scan choline 3
©D. Quérin
Pour aller plus loin : 

La choline au coeur de cette nouvelle technique

La choline est un nutriment essentiel initialement classé dans le groupe des vitamines B. Chimiquement, la choline est un alcool aminé et est aujourd'hui classée comme bétaïne. Elle peut également être synthétisée par le foie, quoiqu'en quantités insuffisantes.
Reconnu récemment comme un micronutriment essentiel par l’Académie nationale des sciences (NAS), on lui prête de nombreux mérites que la médecine essaie désormais d'exploiter. 
La choline est un nutriment totalement naturel. On le retrouve dans certains aliments et il est également produit par le corps, mais pas en quantité suffisante pour en bénéficier pleinement.
 Ainsi, il est nécessaire d’inclure des aliments riches en choline dans votre alimentation. La choline se trouve dans les aliments tels que les œufs, le saumon, le chou-fleur et le bœuf.

On dit que : 
- La choline encourage le corps à maintenir son métabolisme actif ce qui est très important pour ceux qui suivent un plan de remise en forme.
- La choline aide le foie à évacuer les lipides ; moins il y de graisse dans le foie, plus le corps est sain. Cela aide à éviter les maladies du foie et la cirrhose.
- La choline aide le cerveau de plusieurs manières. Elle est utilisée pour aider à soulager les symptômes de nombreuses affections qui se concentrent sur la fonction cérébrale. (TOC, démence, maladie de Huntington…).

Enfin les chercheurs mènent des expériences pour confirmer ce que certains tiennent déjà pour vrai, à savoir : la choline permettrait de ralentir l'évolution de la maladie d'Alzheimer et de la démence, mais aussi de diminuer la fréquence et l'intensité des crises d'asthme.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live