Le Préfet lève l'obligation de porter le masque à l'extérieur, mais avec certaines conditions

coronavirus
Masques à l'extérieur
©Ch. Danquin

Après l'annonce du 1er Ministre d'une levée de l'obligation du port du masque en extérieur dans l'Hexagone, c'est autour du Préfet de Guadeloupe de prendre une telle mesure. Elle sera effective dès ce samedi 19 juin 2021 dans tous l'Archipel. Mais sous certaines conditions

Ils étaient nombreux en Guadeloupe à regretter de pas pouvoir bénéficier en même temps que l'Hexagone de la levée de l'obligation de porter le masque à l'extérieur. Certains pourtant le comprenaient, l'expliquant par le faible taux de vaccination dans l'Archipel.

Les avis.
 

Leurs plaintes auront été de courte durée puisque, dès ce samedi 19 juin, ils vous pouvoir tomber le masque en extérieur.

Un nouvel allègement dans le coeur des Guadeloupéens. Respirer, sourire, sentir l'air sur son visage, ce sera désormais possible. Une fin du port du masque sanitaire en extérieur qui ravit la population qui reste néanmoins prudente.

Alexandre Rochatte souhaite en effet aligner la Guadeloupe sur la mesure nationale appliquée depuis le jeudi 17 juin 2021. Pour autant, le Préfet rappelle que cette mesure n'est pas valable dans certaines situation qu'il nomme : 

* aux abords des écoles élémentaires, des collèges, des lycées, des établissements d’enseignement supérieur ou des établissements de formation professionnelle, aux heures d’entrée et de sortie des élèves ;
* aux abords des lieux de culte aux horaires des cérémonies et des offices ;
* aux abords des centres commerciaux, le samedi et la veille et le lendemain des jours fériés ou chômés, de 10h à 16h ;
* aux abords des gares routières et des arrêts de bus de 10h à 16h, des gares maritimes ainsi que de l’aéroport aux horaires d’arrivée des bateaux et des aéronefs ;
* sur les marchés couverts et ouverts aux heures d’activité de ces sites ;
* dans les rues et les zones piétonnes très fréquentées des centres-villes aux heures d’ouverture des commerces ;
* dans les files d’attente ou les regroupements occasionnés par les animations en extérieur ou les activités administratives ou commerciales ;
* aux abords et sur les lieux où se déroulent les manifestations suivantes :
- les manifestations revendicatives,
- les cérémonies funéraires,
- les réunions électorales,
- les compétitions et manifestations sportives,
- les visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle.

Et Alexandre Rochatte de souligner que 

Il est plus que jamais nécessaire de respecter les gestes barrières, le port du masque lorsqu’il est nécessaire, mais surtout de se faire vacciner pour se protéger des formes graves du virus et protéger les autres.

La vigilance de tous est fondamentale pour éviter un rebond épidémique.

Alexandre Rochatte, Préfet de Guadeloupe