Le préfet tente de répondre aux inquiétudes des acteurs économiques

coronavirus
Hôtel

Pour lutter contre la propagation du virus, un certains nombres de mesures ont été prises. Parmi elles, le retour des motifs impérieux pour se rendre chez nous et dans l’hexagone. Une mesure qui signe l’arrêt ou peut-être même la mort de la saison touristique

Les acteurs économiques sont inquiets. S'ils comprennent tous l'évolution de la situation sanitaire et particulièrement l'apparition et la propoagation des variants du Covid 19, ils n'en sont pas moins à s'interroger sur leur avenir et sur leur possibilité à pérenniser leurs entreprise.

Une inquiétude prise en compte par le préfet de Région. Il a d'ailleurs entamé une série de rencontres secteur par secteur et déjà dans le secteur du tourisme directement impacté par ces mesures. Les motifs impérieux qu'il faut avoir pour se rendre aux Antilles ne pourront pas être invoqués pour les touristes qui veulent venir en Guadeloupe. Et pour les professionels du tourisme, ils en seront les premières victimes.

Alexandre Rochatte Préfet de Guadeloupe