Le procès de l'affaire de la Communauté d'agglomération Grand Sud Caraïbes aura bien lieu

justice
Les avocats des prévenus
Les avocats des prévenus en pleine consultation pour adopter une position commune ©E. Stimpfling

La première journée aura été celle au cours de laquelle les magistrats, après avoir examiné les nombreuses demandes de report du procès, ont décidé de le poursuivre dès ce mardi, même en l'absence de certains prévenus, au nombre desquels, Lucette Michaux-Chevry

L’affaire était entendue depuis le week-end dernier. Le procès allait être ajourné. Ce matin, la douzaine d’avocats de la défense a donc unanimement plaidé le renvoi du dossier, arguant qui de l’absence de Lucette Michaux Chevry, l’une des principales protagonistes, qui de la défaillance d’un confrère, retenus à Paris, la faute à la Covid19. Jusqu’au procureur qui ne dit mot et consent donc au renvoi.

Tribunal d'instance de Basse Terre 3
©E. Stimpfling

Les magistrats se retirent alors pour en délibérer. Trois heures plus tard, c’est la douche froide. Tous les renvois sont rejetés. Qu’importe les absents, le procès aura bien lieu. De quoi provoquer incompréhension et colère froide à la sortie de la salle d’audience. Maître Plumasseau ayant fait état d'une attestation médicale indiquant que l'état de santé de Lucette Michaux-Chevry ne permettait aucun déplacement (hormis rendez-vous médicaux), avant six mois. 

Me Gérard Plumasseau, avocat de Lucette Michaux-Chevry

Le procès reprendra demain à partir de 8h30 dans la salle du conseil des prud’hommes à Calebassier. Les prévenus absents seront jugés selon la procédure "in abstentia".

Tribunal d'instance 4
©E. Stimpfling