Le retour des cours en présentiel et en classe entière dans les lycées de Guadeloupe

éducation
Arrivée des Lycéens...
©O. Duflo
Ils travaillaient encore en demi-jauge, alternant chaque jour selon le groupe auquel ils appartiennent. Désormais, c'est en classe entière que les lycéens ont cours en présentiel. La décision a été annoncée vendredi et appliquée dès ce lundi. Exemple au lycée Faustin Fléret de Morne-à-l'Eau

7h ce lundi matin au lycée Faustin Fléret de Morne-à-L'Eau, les 1260 élèves sont de retour, ensemble. Jusqu'ici, entre les cours à distance et les cours en présentiel et en demi-jauge, l'établissement n'avait pas vraiment pu prendre sa vitesse de croisière. Mais après la décision du Rectorat et de la Préfecture de mettre un terme à la demi-jauge pour les lycées, seuls établissements qui y étaient encore soumis, les équipes de chaque lycée n'ont eu que le week-end pour se préparer à ce retour général.

A Faustin Fléret, peut-être comme dans les autres établissements d'ailleurs, c'était comme si l'heure de la vraie rentrée avait enfin sonné. 
Claude Jotham, proviseur du lycée Faustin Fléret

©Guadeloupe
Les lycéens de Faustin Fléret 2
©O. Duflo

Et les élèves ne sont pas les derniers à s'en réjouir. Bien sûr, les cours en demi-jauge avaient leurs adeptes. Moins de monde dans la salle de classe, une proximité plus évidente avec les enseignants qui savent alors se rendre plus disponibles. Mais il y a aussi ceux qui ne sont pas moins heureux de retrouver l'ensemble des camarades. 
Abas Sliman et Chrislaine Podage

©Guadeloupe

Peut-être des avis partagés de part et d'autres par les équipes pédagogiques. L'objectif reste le même quelles que soient les circonstances : accompagner les élèves vers la réussite.
Dominique Bapaume-Thine enseigne à Faustin Fléret depuis 20 ans. Et malgré les problématiques en dent de scie depuis l'an dernier du fait de la situation sanitaire, c'est toujours ce même objectif qu'elle met en oeuvre pour ses élèves

Dominique Bapaume-Thine, enseignante au Lycée Faustin Fléret
 

©Guadeloupe

Le lycée compte lui aussi sur la responsabilité des élèves pour que les choses se passent pour le mieux en se réservant le droit de prendre toutes les précautions utiles, si cela s'avérait nécessaire.

Lycée Faustin Fléret de Morne-à-l'Eau
©O. Duflo