Le retour des motifs impérieux entre la Guadeloupe et la Martinique

coronavirus
Motifs impérieux entre Guadeloupe et Martinique
©Guadeloupe La 1ère
Les préfectures de Guadeloupe et de Martinique ont décidé d'exiger à nouveau les motifs impérieux pour les déplacements par voie aérienne et maritime entre les deux îles. Une conséquence de la dégradation de la situation sanitaire en Martinique

Cette semaine, le bilan sanitaire de la Martinique faisait état de 410 cas positifs enregistrés du 28 juin au 4 juillet, contre 110 la semaine précédente.
C'est ce risque de propagation du virus et de ses variants entre les territoires qui a conduit le Préfet de la Guadeloupe en coordination avec celui de la Martinque, a décidé la mise en place des motifs impérieux pour voyager entre les deux îles.
La mesure sera appicable à compter du lundi 12 juillet 2021. A cette date, les déplacements des passagers âgés de onze ans et plus, qui ne présentent pas de schéma vaccinal complet, doivent être justifiés d'un motif impérieux :

- d'ordre personnel ou familial,
- de santé relevant de l'urgence,
- professionnel ne pouvant être différé.

Dès lors, il appartiendra aux compagnies aériennes de  contrôler le respect de ces motifs avant l'embarquement. Les voyageurs devront fournir les justificatifs lors des contrôles à l'aéroport.

Aéroport Aimé Césaire

L'attestation à fournir doit être remplie avant le départ. Elle est téléchargeable sur le site internet de la préfecture de la
Guadeloupe (www.guadeloupe.gouv.fr).
Ces arrêtés sont applicables jusqu’à nouvel ordre et seront revus en fonction de l’évolution de la situation.

A noter que les règles applicables aux déplacements entre la Guadeloupe et les Îles du Nord et la Guyane, ne sont pas modifiées.