Le SDIS Guadeloupe réclame la reconnaissance automatique, en maladie professionnelle, des cas de Covid-19

pompiers
Véhicule du SDIS
©SDIS Guadeloupe
Via leur réclamation, les sapeurs-pompiers de Guadeloupe demandent à bénéficier du même dispositif qui s'applique aux soignants, depuis le 15 septembre. S'ils contractent la Covid-19, ils veulent que leur état soit automatiquement reconnu, en maladie professionnelle.
Dans une lettre datée du 23 septembre 2020, le président du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de Guadeloupe, Fabert Michely, demande au Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, la reconnaissance de maladie professionnelle, pour les sapeurs-pompiers qui contractent le SARS-COV2, dans le cadre de leurs fonctions.


Deux poids, deux mesures

Les soignants bénéficient d'une reconnaissance automatique, en maladie professionnelle, en cas d'infection à la Covid-19, depuis la parution au journal officiel, d'un décret, le 15 septembre dernier.

Les autres personnels de secours restent, quant à eux, soumis aux procédures classiques, qui impliquent la saisine d'un comité médical chargé de décréter si la contamination peut être considérée comme maladie professionnelle. C'est le cas des sapeurs-pompiers, qui ne pourront évidemment pas démontrer un lien direct et exclusif entre leur travail et l'infection.

Fabert Michely

Une distinction incompréhensible, aux yeux des sapeurs-pompiers, confrontés à une augmentation régulière des sollicitations, liées à l'actuelle crise sanitaire de coronavirus.
 

Une demande d'équité

Inclure les pompiers dans le nouveau dispositif serait synonyme de reconnaissance de l'engagement sans faille des hommes et des femmes du SDIS, auprès de la population.

Cette question, de première importance, au regard du contexte actuel, appelle un signal fort de la part de notre tutelle.

Fabert Michely

Confiant quant à la légitimité de sa requête, le président du SDIS de Guadeloupe se dit, pour conclure, dans l'attente de mesures du Ministère de l'Intérieur.


Vous pouvez consulter cette lettre ici :

SDIS au Ministère de l'Intérieur


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live