Léa, étudiante et drépanocytaire

santé
Léa 1
©L. Broulhet
La drépanocytose, une maladie souvent handicapante mais avec laquelle il faut savoir vivre au quotidien, avec les hauts et les bas. Léa est étudiante en Espagne. Comme d'autres, la pandémie l'a obligée à revenir en Guadeloupe, sans pour autant entamer sa détermination
Il y a deux ans, cette jeune femme de 21 ans a choisi de poursuivre ses études dentaires en Espagne. Au mois de mars, Léa rentre précipitamment en Guadeloupe, après la décision de l'Université de Madrid de fermer ses portes à cause de l'épidémie de coronavirus. 
Mais Léa n'est pas une étudiante comme les autres : sa maladie, la drépanocytose, provoque parfois des crises très douloureuses quil'empêchent d'assister aux cours. Elle a même dû être hospitalisée en Espagne à plusieurs reprises. Mais la maladie et l'éloignement de sa famille n'enlève rien à sa détermination. 
©guadeloupe
Malgré les difficulutés, Léa passe en 3ème année. 
Pour l'heure, elle va profiter de sa famille et de ses amis pendant encore quelques semaines avant de repartir pour Madrid au mois de septembre, si tout va bien
©guadeloupe
léa Lawson
Les Outre-mer en continu
Accéder au live