guadeloupe
info locale

Les leçons du Congrès

congrès des élus de la guadeloupe
Le Congrès juin 2019
Les résolutions du 15ème Congrès des élus ont été adoptés à l'unanimité. Un processus est désormais lancé, il va impliquer les élus, mais aussi la population pour une évolution de la gouvernance locale. 




 
A la dernière minute, le consensus qui s’est dégagé de ces deux jours de Congrès entre les élus, a bien failli voler en éclats. Il a fallu la fermeté de Guy Losbar, le président du GUSR, et de Josette Borel Lincertin, la présidente du Congrès pour faire taire les dernières divergence sur une proposition de Victorin Lurel. Le sénateur a proposé d’aller encore plus loin avec une sorte de pouvoir normatif local. Une proposition qui a reçu un accueil favorable du 1er vice-président de la Région.
Et ces résolutions ont été adoptées.
La première prévoit une évolution de la gouvernance locale. A ce stade on ne parle pas encore de collectivité unique ou d’assemblée unique voire de changement de statut. Il s’agit de discuter avec le gouvernement sur des transferts de compétences, telle les politiques publiques de l’emploi, du développement économique, de la fiscalité, de l’urbanisme et de l’organisation territoriale.
Ces transferts de compétences pourraient être accompagnés de la capacité d’élaborer des normes locales.
Pour arriver à ce schéma voulu, il va falloir mettre en place une commission ad Hoc qui comprend des représentants du département, de la région, de l’association des maires, des communautés et de parlementaires.
A l’issue une large concertation devrait avoir lieu avec la société civile et la population.
L’objectif affiché : préparer le prochain Congrès des élus fin 2019.
©guadeloupe
VOIR : Les réactions des élus
©guadeloupe
Publicité