Légère amélioration de la qualité de l'air et fin d'alerte rouge

pollution
Alerte orange qualité de l'air
©Gwad'Air
Les Guadeloupéens devraient pouvoir mieux respirer, à compter de demain, après un très long et particulièrement dense épisode de brume de sable. Mais, ce dimanche, bien que l'alerte rouge soit levée, l'indice atmosphérique est tout de même de 8, synonyme de qualité de l'air "mauvaise".
La brume de sable saharienne se dissipe peu à peu, dans le ciel de l'archipel.
La préfecture de la Guadeloupe, au regard des données collectées par Gwad'Air, l'association agréée de surveillance de la qualité de l'air, a décidé de lever l'alerte rouge, ce dimanche matin. Nous sommes désormais en alerte orange. 
A ce stade, le taux de particules fines dans l'atmosphère reste dangereux pour les personnes fragiles et sensibles, notamment celles présentant des pathologies respiratoires ou encore les femmes enceintes.
A noter que, dès hier, le seuil d'alerte de 80 microgrammes par mètre cube sur 24 heures, relatif aux particules fines PM10, a été dépassé.
Ce dimanche 28 juin 2020, l'indice atmosphérique est de 8, synonyme de mauvaise qualité de l'air.
Demain, lundi 29 juin, l'indice sera de 6, "qualité médiocre" de l'air. Le niveau d'alerte pour l'archipel sera "vert" ; le danger sera écarté.