Les deux versions d'une même histoire s'opposent devant les Assises

justice
Palais de Justice de Basse-Terre
Palais de Justice de Basse-Terre ©E. Stimpfling
Le nouveau procès des acteurs de l'assassinat de David Vincent touche à sa fin. La journée de jeudi aura surtout été celle de l'énoncé de la nouvelle version des deux accusés qui nient toute implication directe dans le meurtre. Un temps aussi pour écouter la sœur et les filles de la victime qui souhaitaient aussi le rendre présent dans cette cour et aussi faire entendre le poids de son absence dans leur vie

Fallait-il d'ailleurs s'attendre à une autre version que celle que les deux accusés sont venus à tour de rôle présenter à la Cour ? Une version qui corrobore sans surprise celle des deux autres protagonistes, tous les deux incarcérés et qui, la veille, se sont attachés à disculper Jean-Marc Lavinier et Yannick Galle.  
Tous les deux ont affirmé à leur tour leur méconnaissance quant aux intentions des deux autres. Une manière de bien faire entendre à la Cour qu'ils seraient totalement étrangers à tout ce qui s'est passé dans cette affaire.

Des enfants de 13 et 9 ans à la barre.

La Cour aura vécu un moment d'émotion durant l'audition de Marie 13 ans et Emilie 9 ans, deux des filles de David Vincent. Comme pour se donner du courage, elles arrivent à la barre main dans la main mais Marie est la seule à prendre la parole. Difficilement d'ailleurs. Elle pleure en racontant combien son père lui manque. Elle pleure en relisant le poème qu'elle avait lu le jour des funérailles de son père. Elle pleure et fait pleurer l'auditoire.

Thèses, antithèses et synthèse

Des mots qui précèdent les derniers instants de ce procès. Les instants pour la partie civile, représentée par Me.Bichara-Jabour, Me Diallo et Me Sampair, pour l'avocate générale Elodie Rouchousse et pour les avocats de la défense, Me Racon, et Me Hatchi, de se succéder pour le réquisitoire et les plaidoiries qui devraient se prolonger dans la soirée avant que la cour ne se prononce sur le sort des deux accusés.

VOIR AUSSI : Deux des quatre acteurs du meurtre de David Vincent de nouveau devant la Justice