Les écoles privées hors contrat rouvriront bien le 27 septembre comme les autres établissements scolaires

éducation
Salle de classe - école
©DR
Rouvriront ? Rouvriront pas ? Après une confusion hier, les élèves des écoles privées hors contrat retrouveront eux aussi leurs classes, le lundi 27 septembre. Forcés de fermer en fin de semaine par arrêté préfectoral jusqu'au 6 octobre

La grande majorité des élèves de l'archipel retrouveront les bancs de leurs établissements le 27 septembre prochain. Y compris ceux inscrits dans les écoles privées hors contrat. 

Tous ou presque à l’école… C’est le mot d’ordre pour cette nouvelle phase d'une rentrée scolaire à étage. Elle entrera en vigueur lundi prochain : le présentiel dans les 1er et second degrés jusqu’à la 4ème inclue devient donc la norme, à compter du 27. Un cas de COVID entraînerait la fermeture de la classe.

Rentrée le 13 septembre, puis le 27 septembre

Et c'est une nouvelle rentrée donc pour les élèves des établissements privés hors contrat. La plupart, après plusieurs jours de distanciel avaient repris le chemin des cours dès le 13 septembre dernier. En présentiel et en classes entières. Dans la plupart de ces écoles, un protocole sanitaire avait été mis en place pour respecter les directives sanitaires. 
Sauf que mercredi 22 septembre, toutes ont été sommées, par la préfecture de Guadeloupe, de garder portes closes, jusqu'au 6 octobre. 

Incompréhension et stupeur des chefs d'établissements et de parents d'élèves qui sont très rapidement montés au créneau. Dans un texte partagé sur les réseaux sociaux, ils s'interrogeaient. 

Pourquoi pénaliser nos enfants qui ont pris un rythme depuis le 13 septembre et s’adaptent au protocole sanitaire strict mis en place par l’école ?

Pourquoi empêcher nos enfants d’accéder à leur école alors que la situation sanitaire en Guadeloupe est en constante amélioration avec des indicateurs en baisse régulière ?

Parents d’élèves d’établissements privés hors contrat

Avant de demander la reprise des cours en présentiel dès le lundi 27 septembre, à l'instar des écoles publiques et privées sous contrat. 

Selon Roselise Galipo, directrice de Karuk School, il ne s'agissait ni plus ni moins que d'une erreur.

©Guadeloupe

Erreur réparée par la préfecture, qui a précisé que l’arrêté qui imposait la fermeture de ces écoles catégorisée comme ERP datait du 21 septembre, soit un jour avant l’annonce de la reprise des cours en présentiel. 
La préfecture ajoute que l'arrêté en question sera modifié aujourd’hui sur ce sujet pour permettre la tenue des classes suivant le protocole prévu à compter du 27 septembre, dans tous les établissements concernés (public, privé sous contrat et hors contrat).