Les élections à la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Guadeloupe se préparent

artisanat
Chambre de métiers de la Guadeloupe
4 listes de 140 candidats de moins de 65 ans, artisans, chefs d’entreprises dans l’alimentation, le bâtiment, la fabrication et les services, vont s’affronter du 1er octobre au 14 octobre prochain. On y retrouve les principaux acteurs de cette chambre de métiers qui a connu bien des soubresauts

La seule surprise de ces candidatures, celle de Gilbert Patrick Hubert à la tête de la liste « Une nouvelle voie pour l’artisanat ». Sinon, nous retrouvons les acteurs connus de cette chambre consulaire. Gabriel Foy repart au combat. L’ancien président de la Chambre de métiers propose des « artisans en action ». Des personnalités, comme Dominique Virassamy, Karine Gatibelza, ou encore Jack Zozo. 

Il sera confronté au tandem, Simon Vainqueur/ Franck Lasserre qui sont sur une même liste « Ensemble pour réussir ». Cette fois ils seront épaulés par Jean-Yves Ramassamy. Le nord Grande-Terre, se lance dans la bataille sous la houlette de Michel-Aurélien Adélaïde « l’Artisanat solidaire ». Une liste sur laquelle se positionnent Rudy Fiacre Faro.

La chambre consulaire sort d’une longue crise intestine. En novembre 2020, le préfet de région, a mis en place une délégation spéciale. Elle a été chargée, pendant presqu’un an, de gérer l’institution. Une solution mise en place après la démission de plusieurs membres du conseil d’administration et du bureau de la chambre de métiers et de l’artisanat de la Guadeloupe.

Une institution qui historiquement est instable. Pour la dernière mandature, De 2017 à 2021, 3 présidents et une délégation spéciale ont présidé cet outil indispensable aux artisans de l’archipel. Tous espèrent que ce renouvellement général sera l’occasion d’apaiser les débats internes.