Les Guadeloupéens plutôt méfiants vis-à-vis du vaccin anti-Covid

coronavirus
Vaccin anti-covid 19
Vaccin anti-covid 19 (image d'illustration) ©Pixabay

La campagne de vaccination anti-Covid a débuté dans l'Hexagone. La Guadeloupe est encore dans l'attente des doses. Et ce sont les médecins généralistes, en première ligne qui se chargeront d'administrer ces médicaments. Mais ils constatent une méfiance de leurs patients. 
 

Selon une étude de Santé Publique France réalisée du 14 au 16 décembre 60% des Français indiquaient ne pas vouloir se faire vacciner contre le coronavirus. Une méfiance clairement affichée, également perceptible en Guadeloupe. 

De nombreux patients refusent le vaccin

Aucune consultation ne se termine sans des questions ou commentaires sur le vaccin anti-Covid. Voilà le nouveau quotidien du docteur Jean-Claude Gbénou, généraliste à Petit-Bourg. Très vite, le président de l'association des médecins de garde de Guadeloupe a constaté l'inquiétude des patients quant à la campagne de vaccination. Mais, au delà des questions, une défiance. Et donc, nombreux sont ses patients qui lui ont déjà annoncé qu'ils n'avaient aucunement l'intention de se faire vacciner. 
La rapidité avec laquelle le vaccin a été fabriquée, le calendrier de vaccination au pas de course... Autant d'élements qui n'arragent pas les choses. Alors, le Dr Gbénou tente tout de même de leur expliquer que "la vaccination est une manière de se protéger et de protéger les autres".  
Mais pour lui, s'il fait sa part en communiquant, désormais, les autorités doivent rassurer la population en manque d'information. 

 

L'Etat doit redonner confiance

Lui compte bien se faire vacciner. Mais le sentiment anti-vaccin gagne, chaque jour, du terrain. Or, Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, met en garde, "mettre sur le marché des vaccins, c’est une chose, mais pour imaginer une vie normale, il faudra s’assurer de leur efficacité, et il faudra aussi que 80% à 90% de la population française se fasse vacciner ". Pour arriver à ces chiffres, le gouvernement devra redonner confiance. Après les couacs et les discours divergents sur les masques, par exemple, l'Etat doit redoubler d'effort et "faire preuve de pédagogie", selon le Dr Gbénou. 

Si sur le territoire national, la campagne de vaccination anti-Covid vient à peine de débuter, en Guadeloupe, elle commencera début 2021, a annoncé Valérie Denux, directrice de l'Agence régionale de santé.