Les nouveaux enjeux du Tourisme en Guadeloupe

tourisme
Tourisme dans l'Archipel Guadeloupéen
Depuis la décroissance de l’épidémie de Covid et la baisse des mesures restrictives, le transport aérien se frotte les mains. Certaines compagnies constatent une reprise du trafic sur la destination Guadeloupe et les taux de remplissage frôlent, voir dépassent ceux de 2019. Une bonne nouvelle pour l'Archipel même si elle est loin d'être une fin en soi.

Dans un article intitulé ‘’La destination Guadeloupe à l’heure des nouveaux enjeux touristiques’’, Caroline Romney, consultante en Tourisme propose une projection pour accroître l’attractivité de la destination Guadeloupe. Une destination qui doit totalement repenser, sa façon d’accueillir les visiteurs. En clair un changement total de paradigme.

Caroline Romney consultante en Tourisme

Et l’un des défis qui s’impose à la Destination Guadeloupe reste sans doute, la promotion et la mise en place d’un tourisme durable.

Option tourisme
. ©Guadeloupe la 1ère

La Collectivité Régionale vient à ce propos, de lancer son schéma régional de développement touristique durable. Un plan qui doit permettre de valoriser des actions en faveur d’un tourisme vert, chez nous, sur les 10 prochaines années.
Selon Caroline Romney, c'est une question inévitable et capitale pour la Guadeloupe qui doit concurrencer les autres destinations, selon Caroline Romney, consultante en Tourisme.

Caroline Romney consultante en Tourisme

Mais voilà, la hausse mondiale des carburants engendrera inévitablement une hausse des prix des billets d’avion, réservant ainsi notre destination à une clientèle touristique différente. Pour Caroline Romney, cette question de la desserte aérienne sera prépondérante dans l’attractivité de notre territoire.

Caroline Romney consultante en Tourisme

Former les professionnels et la population est une question centrale pour le tourisme chez nous. Les normes internationales d’accueil évoluent et les visiteurs exigent plus de qualité de service. Aussi, penser le tourisme de demain, c’est également penser la formation, selon Caroline Romney

Caroline Romney consultante en Tourisme

Port de croisière
©Guadeloupe La 1ère

 
Voir aussi : La Destination Guadeloupe à l'heure des nouveaux enjeux touristiques''