Les organisations syndicales de Guadeloupe, Martinique et Guyane mobilisées de concert contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale

social
Mobilisation organisations syndicales 07/10/2021
©Alexandre Houda
Le vent de la contestation continue de souffler suite aux mesures gouvernementales. Ce jeudi, les syndicats de santé des Antilles-Guyane ont décidé d'unir leur action, en se donnant rendez-vous à la même heure, dans les 3 départements pour réaffirmer leur défiance face à l'action du gouvernement.

Les anti-pass sanitaire et obligation vaccinale continuent de se dresser contre les différentes mesures mises en place sur le territoire français. Qu'ils soient dans l'Hexagone ou les territoires d'outre-mer. 

Ils sont vent debout contre ce qu'ils considèrent comme "une privation sans précédent de nos libertés individuelles et collectives".
Ce sont donc près d'un millier de militants, sympathisants du Lyannaj kont pwofitasyon, des citoyens. Manifestant toujours contre l'obligation vaccinale et le pass sanitaire, qui se sont retrouvés, ce jeudi 7 octobre, devant le centre hospitalier universitaire de Guadeloupe, pour une mobilisation d'envergure.
En effet, les opposants à ces mesures gouvernementales étaient dans les rues, de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane, au même moment. 

Un lyannaj tout naturel, selon les organisations syndicales

Depuis plusieurs semaines, ils crient leur opposition au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire. Cette fois, c'est à l'unisson qu'ils ont choisi de manifester. 

Tour à tour, des militants des trois départements se sont exprimés. Des prises de parole filmées et diffusées en simultanée dans les autres territoires. 

Le lieu choisi n'est pas anodin, a précisé Gabby Clavier, représentant de l'UTS-UGTG. L'hôpital est un lieu qui cristallise beaucoup de tensions actuellement. Ces derniers jours, les accès des parkings extérieurs ont été entravés. Blocage dénoncé par la direction du CHU. 
C'était encore le cas aujourd'hui... Mais au-delà de ces coups de force, le CHU est, pour les manifestants, un symbole. C'est le principal établissement de santé de l'archipel, c'est aussi dans cet édifice que 525 Guadeloupéens sont décédés de la Covid-19, enfin c'est l'endroit où chaque jour, des hommes et des femmes s'engagent pour sauver des vies, a expliqué Gaby Clavier. 

Pour les syndicats, cette situation sanitaire est une conséquence de la gestion de la crise Covid, par le gouvernement. Pour beaucoup, l'obligation vaccinale sonne comme une menace aux "libertés fondamentales". 
Il était donc tout naturel, pour les syndicalistes, de se rassembler entre territoires. Car, selon eux, que ce soit en Martinique ou en Guyane, c'est le même combat. 

©Guadeloupe

Les organisations syndicales veulent sensibiliser la population car elles estiment que tout le monde sera confronté à l'obligation vaccinale, à un moment ou un autre. 

Et comme souvent, la manifestation s'est déplacée dans la rue. Les militants ont sillonné l'agglomération pointoise, au rythme de leurs slogans. 

Mobilisation organisations syndicales 07/10/2021
©Alexandre Houda
©Alexandre Houda