Les organisations syndicales renouent avec le défilé du 1er mai dans les rues

emploi
Défilé unitaire du 1er mai 2021 1
©E-M. Golabkan

1er mai unitaire en Guadeloupe comme l'ont souhaité 11 centrales syndicales qui se sont données rendez-vous dés 8h30 ce samedi 1er maisur la place de la mairie à Pointe-à-Pitre, pour porter ensemble toutes les revendications du moment souvent agravées par les conséquences de la situation sanitaire

En réalité, le premier succès de cette manifstation du 1er mai à Pointe-à-Pïtre aura été qu'elle ait pu avoir lieu. Contrairement à l'année précédente marquée par le confinement, il s'agissait avant tout de marquer le coup et d'être présent, surtout que, cette année, les manifestations revendicatives sont autorisées.

Max Evariste, Secretaire général de l'UD. Force Ouvrière

Un défilé unitaire enrichi de toutes les sections syndicales de l'UGTG, de la CGTG, de Force Ouvrière et de plusieurs organisations syndicales de l'Education nationale

Eddy Ségur Secretaire académique de la FSU.

affiches défilé 1er mai 2021
©E-M. Golabkan

Pour ce retour au 1er mai dans la rue, les organisations syndicales comptaient bien faire entendre leur voix sur les différentes difficultés que de nombreux secteurs professionnels traversent depuis le début de la pandémie Covid-19.

Jean-Marie-Nomertin Secrétaire général de la CGTG

Et dans ces mouvements sociaux, beaucoup de secteurs d’activité sont en première ligne, tant publics que privés. Autant de conflits qui justifient, selon les leaders syndicaux , la permanence de leur mobilisation sociale

Elie Domota, Secrétaire général de l'UGTG

Défilé unitaire du 1er mai 2021 3
©O. Duflo