Les personnels des stations-services entament des NAO avec les gérants de stations-services

consommation
NAO Stations service 1
©E-M. Golabkan

Des négociations annuelles obligatoires entre les gérants de stations-services et le syndicat UTPP-UGTG dans un conteste social difficile. Pourtant, malgré les crispations habituelles, les deux parties admettent la nécessité de ces discussions et des points qu'ils vont y aborder.

Depuis 3 ans, les discussions étaient à l’arrêt et cette année, le syndicat UTPP-UGTG compte bien rattraper le temps perdu.

Sur la table une plateforme contenant 8 points de négociation parmi lesquels une augmentation de 1 euro du ticket restaurant et de 3% pour le salaire de base. 3% de hausse correspondant aux 3 années où il n’y a pas eu de discussions entre les parties.

L’accord Bino en application dans une quinzaine de stations du territoire est également sur la table des négociations pour son extension à toutes les stations et notamment sa clause de convertibilité. 

NAO Stations service 2
©E-M. Golabkan

Deux scénari s’offrent au syndicat et aux gérants de stations service : le premier consiste à un démarrage le jour même des négociations de branche et le second, à la mise en place d’un calendrier pour  entamer ces NAO.

 

NAO Stations service 3
©E-M. Golabkan

Lors de cette première rencontre, les deux parties se sont donc au moins entendues sur plusieurs points comme la création de CSE dans toutes les stations-service ou encore sur la mise en place des mesures de sécurité dans ces mêmes stations-service… La prochaine rencontre est prévue le 30 mars prochain…