Les surprenants constats de la CRC sur la gestion comptable du concert anniversaire de Kassav, à Baie-Mahault

justice
Concert Kassav 2019
Concert de Kassav 2019 à Baie-Mahault

Un rapport édifiant, à l’encontre de l’association "Sign Alizé" et de Cap Excellence : la Chambre Régionale des Comptes a passé au crible les comptes de l’association et notamment la gestion du concert de Kassav, en 2019. Ses conclusions sont pour le moins surprenantes.

Des informations financières peu fiables et une absence de comptabilité, des dépenses et des recettes peu documentées avec, donc, des incertitudes sur l’usage des fonds, des retraits en espèces et des virements du compte bancaire de l’association, vers ceux de son président, de son secrétaire et du directeur des opérations spéciales de Cap Excellence sans justificatifs, ce sont là les principales conclusions de ce rapport.

C’est la gestion du concert de Kassav de décembre 2019, dans le cadre de la manifestation "Jarry en fête", qui amène le plus de remarques de la Chambre Régionale des Comptes (CRC).
Pour l’organiser, la structure de Pierre-Edouard Décimus avait touché 120.000 euros de subventions publiques, versées par le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe et Cap Excellence, auxquels s’étaient ajoutés des fonds issus du parrainage de sociétés privées.

A l’arrivée, pour ce spectacle, qui a rassemblé 10.000 spectateurs, l’association déclare un bénéficice de 45.000 euros. La CRC en trouvera quasiment 100.000 euros de plus. Elle corrige cet excédent à hauteur 140.000 euros.

Face aux nombreuses questions soulevées, les personnes visées expliquent les virements reçus comme étant des remboursements de prêt personnel, à l’égard de "Sign Alizé" ou l’indemnisation de talents de bénévoles. 

Depuis, la Chambre Régionale des Comptes a saisi le parquet. Une enquête préliminaire est en cours. Elle a été confiée à la brigade financière du Service Régional de Police Judiciaire, qui siège au Morne Vergain, aux Abymes. Des auditions sont actuellement menées.

Les enquêteurs s’intéressent à la comptabilité de l’association, à travers les différents mouvements de fonds effectués vers divers comptes privés. Ils s’intéressent aussi au train de vie de certains des protagonistes.

Un dossier qui pourrait connaître d’autres développements, dans les jours à venir.