Les tests de dépistage du Covid-19 payants à partir du 1er janvier 2022

coronavirus
Test PCR Goyave
©Lara Balais / AFP
A compter du 1er janvier, les tests de dépistage du COVID-19 deviendront payants, sauf pour les personnes vaccinées ou sur prescription médicale. Ce sera donc la fin de la période de gratuité, qui avait été prolongée à plusieurs reprises en Guadeloupe, mais aussi à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Supprimée depuis le 15 octobre dans l’hexagone, la gratuité des tests COVID avait été maintenue dans l'archipel, d’abord jusqu’au 15 novembre, date de fin de l’état d’urgence sanitaire dans les territoires d’outre-mer.
En Guadeloupe et dans les îles du Nord, la préfecture a ensuite prolongé cette gratuité jusqu’au 6 décembre puis au 31, notamment par souci de cohérence avec le report de l’obligation vaccinale.

Mais à partir du 1er janvier, les tests PCR et antigéniques ne seront plus pris en charge automatiquement par l’assurance maladie. Ils seront désormais payants pour les personnes majeures non vaccinées, ou qui n’ont pas reçu leur dose de rappel dans les délais.
Il faudra ainsi débourser au moins 44 € pour un dépistage par PCR et 22€ pour la version antigénique, s’il s’agit de tests dits de confort, destinés voyager ou à obtenir un pass sanitaire, qui sera d’ailleurs probablement bientôt transformé en pass vaccinal…

Resteront gratuits pour tous : les tests pour raison médicale (sur présentation d’une ordonnance) ; également pour les personnes identifiées cas-contact à risque ; ou encore pour celles qui doivent effectuer un test PCR confirmant un test antigénique positif de moins de 48 heures.