Les tristes lendemains économiques de la crise sanitaire

économie
Entreprise météo sensible
©Nadine FADEL/
La Chambre de commerce et d’industrie vient de publier une enquête réalisée par internet, du 5 juillet au 27 septembre 2020, auprès de 564 entreprises du secteur marchand local. Une étude pour mesurer l’impact de la crise et cerner les perspectives de rebond.  
 
La crise n’a épargné quasiment personne et l’incertitude quant à l’avenir ne pousse pas à l’optimisme ; D'ailleurs beaucoup vont renforcer leur offre numérique avec comme conséquence, de probables destructions d’emplois.
80% des entreprises ont été affectées... de la fermeture pure et dure pour 1/3 d’entre elles, à la forte baisse de fréquentation pour 6 entreprises sur 10 : l’impact de la crise se mesure aussi en termes de perte de chiffre d’Affaire.

Un mal  qui vaut pour les 4/5èmes des firmes sondées.   

1/3 d’entre elles avoue avoir perdu 70% de leur chiffre d'affaire  quand 1/5ème concède une perte totale sur cette période de confinement. Ajouter à cela les difficultés pour faire face aux charges sociales et fiscales, aux loyers ou aux salaires...
Le soutien de l’Etat fut d’un grand secours pour beaucoup : près d’une sur 2 a mobilisé le dispositif du chômage partiel et les prêts garantis par l’Etat.

VOIR : 

Conséquence ¼ des entreprises a revu ses modèles économiques en y induisant une composante numérique. Un réajustement qui pourrait s’inscrire dans le temps puisque 20%  prévoient désormais de digitaliser leur catalogue produits et 2 sur 5 pensent mettre en place les commandes en ligne poussant même le principe jusqu’au du E-commerce pour 1-3 d’entre elles.
Un avenir sombre pour une majorité des sociétés interrogées : la moitié ne souhaite plus prendre d’initiative dans ce contexte et 10% d’entre elles envisagent une réduction d’effectif.

VOIR AUSSI :