Les vacances sont "apprenantes" pour Pâques

éducation
Steek
©J-M Mavounzy

Pas le temps de chômer pour les élèves guadeloupéens ! Même pendant les vacances, ils retournent en cours. Basées sur le volontariat, ces "vacances apprenantes" permettent aux élèves du CP à la Terminale d’associer renforcement scolaire et activités culturelles et sportives.

Censées rattraper les lacunes des élèves en difficulté liées au confinement, les "vacances apprenantes" permettent de distiller des enseignements à la fois culturels et citoyens.

Depuis le début des vacances de Pâques, ce sont plus de 1300 élèves qui participent à ce dispositif dans plusieurs écoles collèges et lycées de la région académique de la Guadeloupe.

vacances apprenantes
©J-M Mavounzy

Au total, 181 personnels sont impliqués pour accompagner les élèves et animer les activités. Cette année, ils proposent des activités innovantes autour de la préparation aux examens, la maîtrise des compétences de base, la confiance en soi, la réalisation d’une fresque ou bien l’archéologie sous-marine.

A l'école de Calvaire, à Baie-Mahault, les classes se font en comité restreint. A moins d'une dizaine par classe, les élèves peuvent réapprendre ou revoir les sujets et les matières qui posent problème.

Alain Combes, directeur de l'école de Calvaire, à Baie-Mahault

 

Et les élèves sont ravis. Le matin, ils rattrapent le retard accumulé et l'après-midi, ils se dégourdissent les jambes avec des activités culturelles, sportives et de découverte de la nature.

Kheiran Edwards, élève à l'ecole de Calvaire

Du côté des enseignants, on remarque déjà les progrès effectués par les enfants.

Marie-Josée Marie-Joseph, enseignante

Un dispositif, proposé par 19 écoles, cinq collèges et deux lycées, qui permet à des élèves volontaires du CP à la Terminale d’associer renforcement scolaire et activités culturelles.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live