publicité

Levothyrox, la Guadeloupe oubliée

La galère des malades de la thyroïde… Une réalité aussi en Guadeloupe. Ils ont les plus grandes difficultés à trouver l’ancienne formule de leur médicament, le Lévothyrox.

  • Ludivine Guiolet, Chantal Horn et Christian Danquin
  • Publié le
Difficile de trouver, dans les pharmacies de Guadeloupe, l’ancienne formule du Lévothyrox… Elle est disponible en quantités très limitées, nous dira une pharmacienne. Ce médicament pour la thyroïde est pourtant très demandé par les patients, qui se plaignent des effets secondaires de la nouvelle version du traitement.

Stocks de Levothyrox épuisés

Depuis le 2 octobre, elle a certes été remise en vente dans les pharmacies, sous le nom d’Euthyrox, mais en quantités limitées. Or, beaucoup de patients se plaignent des effets secondaires de la nouvelle version du médicament : crampes, vertiges, maux de têtes, perte de mémoire, perte de cheveux…).
L’affaire avait éclaté il y a quelques mois et avait conduit la ministre de la Santé à annoncer, à la mi- septembre, le retour de l’ancienne formule. Mais le stock des grossistes et des officines de la place est déjà épuisé.
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a annoncé le 19 octobre que cinq médicaments de marques différentes, pour ce traitement des troubles de la thyroïde, seraient disponibles à partir de la mi- novembre, comme alternative donc au Lévothyrox, qui était en situation de quasi-monopole en France jusqu’à cette crise…

A (re) voir le reportage de Ludivine Guiolet-Oulac et Christian Danquin :
Pénurie Levothyrox




Sur le même thème

  • santé

    Les progrès techniques ne suffisent pas pour que les séniors guadeloupéens s'estiment bien soignés

    La prise en charge médicale s'améliore en Guadeloupe. Et pourtant, 1/3 des seniors Guadeloupéens se déclarent en mauvaise santé contre 13% dans l’Hexagone.Alors que la Guadeloupe va devenir l’un des plus vieux départements de France d’ici 2030, la question de la perte d’autonomie devient cruciale.
     

  • santé

    Un don de sang gastronome aux saveurs locales

    Les collectes de sang ne s'arrêtent pas durant les vacances, bien au contraire. L'EFS rivalise d'originalité pour maintenir la nécessaire mobilisation des donneurs pour continuer de soigner les malades. Et ce lundi, ils auront droit à un don de sang un peu spécial 

  • santé

    Les kinésithérapeutes en colère

    Les kinésithérapeutes sont en colère et manifestent partout en France aujourd’hui. En Guadeloupe également. Les kinés défendent leur métier face à la concurrence des chiropracteurs, profession non régie par le code de la santé publique.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play