publicité

Levothyrox, la Guadeloupe oubliée

La galère des malades de la thyroïde… Une réalité aussi en Guadeloupe. Ils ont les plus grandes difficultés à trouver l’ancienne formule de leur médicament, le Lévothyrox.

  • Ludivine Guiolet, Chantal Horn et Christian Danquin
  • Publié le
Difficile de trouver, dans les pharmacies de Guadeloupe, l’ancienne formule du Lévothyrox… Elle est disponible en quantités très limitées, nous dira une pharmacienne. Ce médicament pour la thyroïde est pourtant très demandé par les patients, qui se plaignent des effets secondaires de la nouvelle version du traitement.

Stocks de Levothyrox épuisés

Depuis le 2 octobre, elle a certes été remise en vente dans les pharmacies, sous le nom d’Euthyrox, mais en quantités limitées. Or, beaucoup de patients se plaignent des effets secondaires de la nouvelle version du médicament : crampes, vertiges, maux de têtes, perte de mémoire, perte de cheveux…).
L’affaire avait éclaté il y a quelques mois et avait conduit la ministre de la Santé à annoncer, à la mi- septembre, le retour de l’ancienne formule. Mais le stock des grossistes et des officines de la place est déjà épuisé.
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a annoncé le 19 octobre que cinq médicaments de marques différentes, pour ce traitement des troubles de la thyroïde, seraient disponibles à partir de la mi- novembre, comme alternative donc au Lévothyrox, qui était en situation de quasi-monopole en France jusqu’à cette crise…

A (re) voir le reportage de Ludivine Guiolet-Oulac et Christian Danquin :
Pénurie Levothyrox




Sur le même thème

  • santé

    Patrice Richard à l'heure du bilan

    Patrice Richard part après 4 ans et demi à la tête de l’ARS avec le sens du devoir accompli. Le directeur général de l’Agence régionale de Santé de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy a géré plusieurs crises : épidémie de chik, zika, un ouragan et l’incendie du CHU...

  • santé

    CHU : des options mais pas de décision

    La direction du CHU a choisi de s’exprimer ce matin devant la presse sur l'état actuel du dossier de la Tour Sud. Envisagée comme probable au début, l'option du CHGR de Palais Royal est plutôt écartée. Le CHU préfère gérer sur place ses éventuels déménagements des services 

  • santé

    Les nouveaux locaux du CHGR réquisitionnés pour accueillir les services de la Tour Sud du CHU

    Le nouvel établissement du Centre Hospitalier Gérontologique du Raizet situé à Palais Royal aux Abymes est réquisitionné pour accueillir les services de la Tour Sud du CHU une délocalisation pour nettoyer, décontaminer et désamianter le bâtiment suite à l’incendie du 28 novembre

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play