publicité

Le LKP demande justice à Emmanuel Macron pour Mai 1802 et 1967

Dans un courrier largement diffusé ce samedi 19 Mai, le Liyannaj Kont Pwofitasyon, demande justice à Emmanuel Macron, le Président de la République, pour "les massacres de Mai 1802 et 1967 en Guadeloupe".

© dr
© dr
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le courrier du LKP en date du 14 Mai est signé par Elie Domota. Il est adressé directement au Président de la République Française avec pour objet : Justice pour les victimes des massacres de Mai 1802 et 1967 en Guadeloupe.

Entre rappel historique et mise en accusation 

Elie Domota pointe du doigt le rôle des représentants de la République dans plusieurs des grands moments qui ont émaillés l'histoire de la Guadeloupe, de l'épopée de Delgrès et de ses compagnons, aux grèves tragiques de 1952 et 1967. Le porte parole du LKP de poursuivre : "Au nom de la liberté, au nom de la mémoire, au nom du respect et de la dignité" le LKP "exige la vérité(...)". Le courrier se termine sur l'affirmation de la détermination du Liyannaj Kont Pwofitasyon à continuer lutter contre l'oubli, le négationnisme et le mépris.

Dans ce courrier le LKP demande justice à Emmanuel Macron pour Mai 1802 et 1967
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play